Interview de Mécha Bazdarevic

lundi 23 mai 2005

Mécha Bazdarevic, nous parle du Football Club de Sochaux Montbéliard son club de coeur.

Que penses tu du travail effectué par Guy Lacombe à la tête du club ?
Mécha Bazdarevic : Tout d'abord j'ai beaucoup de respect et d'estime pour Guy Lacombe, si il restait ce serait une bonne chose pour le club, il a fait du très très bon travail avec Sochaux. Nous nous apprécions beaucoup lui et moi, ainsi qu'avec tout le staf technique.

Tu as suivis l'évolution de Sochaux depuis ton départ d'Istres ?
Mécha Bazdarevic : Oui j'habite la région, j'aime Sochaux et donc j'ai souvent été présent pour voir les matchs de L1 et de la réserve, comme je m'entend bien avec le staf actuel j'ai souvent été les voir en semaine au stade.  Je ne vais pas me cacher à la maison, j'aime ce club et comme j'ai du temps libre actuellement il est normal que je suive Sochaux avec attention. Il n'y a aucune malice a voir dans mon comportement.

Mais pourtant tu aimerais entraîner Sochaux l'année prochaine ?
Mécha Bazdarevic : Tout dépend, je ne souhaite pas prendre la place de Guy si celui ci a envie de rester, maintenant si le club est amené à le remplacer évidemment que Sochaux m'intéresserais !
Si j'ai le choix entre plusieurs club je choisirai toujours en priorité Sochaux, c'est mon club de coeur.
J'aimerais beaucoup que la direction croit en mes qualités d'entraîneur, au niveau technico-tactique je pense que je peut apporter ma touche personnelle à ce club.
Mais pour l'instant la direction ne semble pas favorable à mon arrivé.

Pourrais tu travailler dans le Sochaux actuel ?
Mécha Bazdarevic : Oui j'adhère parfaitement au projet sportif actuel, je suis capable de rassembler tout le monde, de travailler avec l'équipe en place, d'impulser une nouvelle énergie et continuer dans le profil logique du FC Sochaux avec les structures en places. Continuer dans le Football que Sochaux aime et qu'il pratique depuis 5 ans.
Et puis je connais aussi les jeunes qui viennent de signer pro, ils étaient champions de France avec Francis Gillot et moi, je sais comment ils fonctionnent cela peut être un avantage pour le club. 

Que pense tu de la direction actuelle, Le président Plessis, Bernard Genghini et Jean-Luc Ruti, t'entends-tu bien avec eux ?
Mécha Bazdarevic : Le président connaît mes qualités et mes défauts, il sait que je suis très très fidèle à son club. Je pense qu'il peut faire confiance à un entraîneur jeune comme moi, comme il l'a fait par le passé avec d'autres.
Bernard (Genghini) on à débuté ensemble, quand j'étais entraîneur de CFA2, il s'occupait des 14 ans. Nous nous sommes entraidés, lui, Jean Fernandez et moi. Nous avons une philosophie très proche au niveau football.
Je connais bien Jean-Luc Rutty, nous ne sommes pas toujours d'accord sur tous mais nos différences peuvent être un plus pour le club.

De jeunes joueurs qui viennent de signer pros, la philosophie de Sochaux semble plus encore qu'avant tournée vers le centre de formation, est ce une bonne chose ?
Mécha Bazdarevic : Il faut parfois prendre des risques et faire confiance aux jeunes, sur le court terme ce n'est pas toujours payant de faire jouer les jeunes, on peut perdre quelques matchs, mais sur le long terme cela s'avère souvent très payant.

Propos recueillis par l'equipe du site pour www.bazdarevic.net
 
Plan du site  -  Recherche  -  Recherche sur le forum  -  Besoin d'aide ?  -  Contacts
Copyright © 2003 - 2009   www.bazdarevic.net