Interview de Jacques Thouzery Mai 2005

samedi 21 mai 2005

Mr Jacques Thouzery President du FCSM de 1974 à 1994, actuel président d'honneur du FCSM et membre du comité National d'Ethique nous fait l'honneur d'une interview...


En plus d'être Président d'honneur du FCSM et de l'association des anciens joueurs du club, avez vous aussi des responsabilités auprès des instances du football ?
Jacques Thouzery : Oui, je fais partie des 9 membres du Conseil National de l'Ethique sous la présidence de Dominique Rocheteau.


Il y a 3 ans naissait le Conseil National d'Ethique, pouvez vous nous expliquer son objectif ?
Jacques Thouzery : Son objectif est d'assainir les moeurs du football et de ne pas laisser passer des choses qui nuisent à sa réputation. A ce titre nous sommes déjà intervenus auprès de pas mal de monde que ce soit des joueurs, des entraîneurs et même des présidents de grands clubs, et nous les avons convoqués !!! Nous sommes également en liaison avec les instances de la ligue nationale et de la fédération à ce niveau la.


Le CNE c'est aussi le prix du fair Play comment se déroule l'attribution de ce prix ?
Jacques Thouzery : L'attribution de ce prix se fait a la majorité des voix, chaque mois nous nous réunissons, chacun est porteur de propositions, de ce qu'il a trouvé de mieux sur les différents terrains de France, en présence d'ailleurs de la presse spécialisée, et disons que l'on discute et qu'en général on tombe très vite d'accord sur quel est ce qui doit être mis en lumière et attribuer le prix du fair play.


Le CNE s'occupe-t-il aussi du football amateur ?
Jacques Thouzery : Bien sur, nous sommes même assez souvent sollicité pour des problèmes qui se passent dans le football amateur.


Le centre de formation fut-il l'une de vos plus grandes réussites en temps que Président de Sochaux ?
Jacques Thouzery : C'est un peu mon acte de foi.


Que pensez vous de son évolution et de son rendement actuel ?
Jacques Thouzery : Excellent, je trouve qu'il a eu un petit passage a vide, mais c'est normal il ne peut pas exister de choses qui soient absolument constantes.

La difficulté dans un centre de formation est de prévoir l'avenir. Mais il est très difficile d'avoir le jour qu'il faut, l'année qu'il faut, le joueur au poste qu'il faut pour remplacer précisément le joueur qui doit partir.

Donc, qui dit politique de formation , impose pratiquement qu'il n'y ait pas toujours des années constantes, qu'il y ait des années un peu plus creuses que d'autres, il faut s'adapter et au bout de quelques temps, bien sûr, on arrive à obtenir la complémentarité.

Mais a l'heure actuelle, il n'y a pas à se plaindre le centre de formation fournit bien l'équipe première comme il l'avait fourni a une certaine époque.


On l'a vu récemment avec Jeremy Menez, les agents cherchent a recruter les jeunes de plus en plus tôt :
Jacques Thouzery : C'est malheureux pour les clubs, c'est malheureux pour l'économie du football, mais surtout c'est malheureux pour les jeunes. Il faut bien reconnaître que ce que cherchent les agents, attention il y en a des très bien, j'en connais même qui sont des amis, avant tout c'est leurs intérêts mais ce ne sont pas toujours les intérêts du jeune. L'intérêt d'un agent c'est de changer souvent un jeune de club par exemple, de l'envoyer à l'étranger ou il ne jouera peut etre pas.

Par contre je pense que l'attrait d'un club comme Sochaux, bien sûr nous ne sommes pas Marseille, ni Lyon ou encore PSG, mais vis a vis des parents nous avons une position extrêmement solide,  chez nous le jeune jouera, il ne fera pas tapisserie.

Le plan de carrière qui consiste à le faire venir a Sochaux ou il se fera connaître, où il jouera et où la, une fois connu, il pourra aller dans ces grands clubs est probablement une solution plus rapide que d'aller essuyer les plâtres dans un grand club ou peut être il ne sera jamais connu.


Les structures du club ne cessent de se moderniser : le nouveau Stade,Wembley (terrain d’entrainement jouxtant Bonal), le terrain d'entraînement couvert et puis les nombreux aménagements autour du centre de formation.
Y a t'il d'autres projets de construction ou d'aménagement a venir ?
Jacques Thouzery : Il y a d'autres petits projets mais ce n'est pas moi qui en détiens le secret ni les finances, je pense déjà que l'on a fait un grand pas depuis quelques années dans la modernisation du club.


Quel est votre meilleur souvenir en tant que Président ?
Jacques Thouzery : La campagne UEFA ou nous avons été jusqu'en ½ finale contre AZ 67, nous avions fait un parcours extraordinaire que personne n'attendait.

A coté de cela, j'ai aussi l'un de mes meilleurs souvenirs, qui est aussi le plus mauvais, c'est la finale perdue contre Metz. C'est bien sûr un très mauvais souvenir de perdre comme cela (Sochaux perd aux tirs au but) mais quelle épopée !!!
On était en division 2, on a éliminé tour à tour tous les club de division 1, pendant que Metz n'en a pas rencontré un seul.D'ailleurs Metz est la seule équipe à avoir gagné la coupe de France en ayant rencontré aucun club de l'élite puisque même Sochaux était en division 2.
Cette année là on a fait une saison extraordinaire en survolant la D2 et en allant jusqu'en finale de la coupe.

Et puis j'en ai un 3ème qui est un match assez célèbre, qui a eu très très peu d'écho en France, c'était le tournoi du Gamberse a Barcelone, ou Sochaux invité a battu Barcelone en jouant à 10 contre 11 puisque Hadzibegic a été expulsé au bout de quelques minutes de jeu et vraiment ça a été un souvenir extraordinaire dans le nou camp devant tout le public barcelonais, de voir Sochaux battre le grand favori.

J'ai d'autres bons souvenirs bien sûr, mais je sors ces trois là.


Quel est le recrutement ou les joueurs dont vous êtes le plus fier ?
Jacques Thouzery : J'ai une affection particulière pour tous les jeunes que j'ai connu non seulement a Sochaux, mais aussi que j'ai connu en équipe de France, que l'on a formés et il y en a quelques-uns, la cuvée des Genghini, Bats… était excellente.


Que pensez-vous de Mecha, le joueur, l'entraîneur et l'homme ?
Jacques Thouzery : Ça a été un joueur extraordinaire, je me souviens à la finale de coupe de France en 1988, j'étais a coté du président Mitterand qui à un moment m'a dit « mais qui est donc ce N°10, il est international ? », je lui ai répondu « oui Président, mais il est international yougoslave !!!».

Effectivement, il avait impressionné tout le parc, comme d'ailleurs tout au long de sa carrière il a impressionné ses collègues, amis et adversaires. Ça a été pour moi un super super joueur !!!!

Entraîneur je ne sais pas, je ne l'ai pas suivi à Istres mais ce que je peux dire, c’est qu’on juge au résultat : c'est lui qui a fait monter Istres, une équipe qui n'avait jamais connu la L1, où malheureusement il n'a eu que très très très peu de moyens, on peut même dire qu'il n'a jamais joué a domicile. (nldr : Les joueurs faisaient 80Km pour jouer leurs matchs aux Costières à Nîmes)

En temps qu'homme, Mécha est un garçon délicieux et aussi, dans le milieu du football ce n'est pas toujours courant, Mécha est un garçon sain, un garçon honnête.


Cela vous ferait certainement plaisir de voir un jour Mécha entraîneur à Sochaux ?
Jacques Thouzery : Cela me ferait certainement plaisir, mais je laisse aux dirigeants de Sochaux ce choix je ne veux et ne peux surtout pas les influencer.


Auriez vous une anecdote a nous raconter sur lui ?
Jacques Thouzery : Je crois que ce ne sont pas des anecdotes mais la constance de qualité dans une carrière.

Je me souviens ainsi que lors d'une saison lui qui n'était pas un buteur (ndlr Mécha était meneur de jeu), Mecha avait commencé la saison avec une certaine réussite et il talonnait Stéphane Paille au classement des buteurs et il le plaisantait en disant « mais Mécha arrive sur tes talons ». Mécha était un garçon qui était toujours de bonne humeur.

Propos recueillis par l'equipe du site pour www.bazdarevic.net

Jacques Thouzery



Actuellement
 
:

President d'honneur du Football Club de Sochaux Montbéliard au coté d'Eric Peugeot,
Président d'honneur de l'assocition des anciens du FCSM au coté d'Eric Peugeot et Jean-Claude Plessis,
Membre du conseil d'éthique (CNE),
Membre de la Société Astronomique de France,
Responsable de communication dans une structure de lute contre le cancer.

1974
/
1994
:
President du Football Club de Sochaux Montbéliard
 
Plan du site  -  Recherche  -  Recherche sur le forum  -  Besoin d'aide ?  -  Contacts
Copyright © 2003 - 2009   www.bazdarevic.net