Bazdarevic Étoilé



Mecha Bazdarevic va entraîner l'équipe de football de l'Étoile Sportive du Sahel en Tunisie. L'ancien joueur Sochalien, toujours domicilié dans le Pays de Montbéliard, vient de signer un contrat d'un an pour entraîner cette formation qui est l'une des équipes ayant écrit les plus belles pages du sport tunisien. Huit championnats, sept Coupes, une Coupe de la Ligue, deux Coupes d'Afrique… Le palmarès n'en finit pas. L'Étoile Sportive du Sahel peut même se vanter d'avoir terminé 32 fois parmi le trio de tête du championnat. « Je sais que c'est un grand club qui joue chaque saison le titre et que ses 25 000 supporters sont exigeants », confie l'ancien international yougoslave.

« Nous avons fait l'état des lieux avec le président et j'ai ensuite assisté dimanche à match amical à Sousse entre l'étoile et la formation des Monastiriens. Malheureusement, la rencontre n'a duré que 20 minutes. Le coach adverse s'est énervé et l'arbitre a préféré mettre un terme à la rencontre. Il n'y a pas eu de but. C'est dommage, car le championnat va reprendre et je ne connais pas très bien les joueurs », regrette Mecha Bazdarevic. « Heureusement, j'ai pu me procurer plusieurs cassettes video qui me permettront de visionner les dernières sorties de l'ESS ». Car Mecha n'a finalement pu avoir qu'une analyse rapide de la situation après sa rencontre avec le président du club et l'entraîneur en place, Chédly Mlik.

Le duo Mecha Bazdarevic et Stéphane Gili, réunis pour entraîner Istres de 2003 à 2005, a signé un contrat d'une année renouvelable. Bazdarevic prendra en charge l'équipe première, et sera secondé par Gili qui s'attellera à la double tâche d'adjoint et de préparateur physique. Le duo a regagné la France pour régler des formalités administratives et sera de retour à Sousse en fin de semaine.

Sacré meilleur entraîneur de Ligue 2 en 2004 avec Istres, Mecha a été un moment pressenti pour entraîner Sochaux après le départ de Guy Lacombe. « Pour moi, c'est une chance d'entraîner cette équipe tunisienne. Jean Fernandez s'est déjà occupé de cette formation et m'a donné un coup de pouce en parlant de mes qualités d'entraîneur aux dirigeants. Maintenant, j'y vais avec l'envie de bien faire. Je connais bien le football et j'ai beaucoup d'estime pour les joueurs tunisiens. Même si ceux que je connais le mieux sont… Santos et Chedli ! ». Les deux anciens joueurs Sochaliens sont en effet des références de l'équipe nationale tunisienne.

Avant les trois coups du championnat, l'Étoile est toujours en pleine restructuration. À la recherche d'un jeune attaquant pour se renforcer après le départ de Kandia Traoré vers Le Havre AC, Les dirigeants étoilés n'ont pas chômé et ont fait venir un jeune avant-centre brésilien, du nom de Carlos Eduardo Da Rocha Silva, natif de décembre 1985, et en provenance du grand club brésilien Cruzeiro.

Lionel Vadam pour le Pays.

 
Page précédente

Plan du site  -  Recherche  -  Recherche sur le forum  -  Besoin d'aide ?  -  Contacts
Copyright © 2003 - 2009   www.bazdarevic.net